Monsieur Jean Bernard BAKO, DAENF MENALe Secrétaire général du ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, Dr Yombo Paul Diabouga, a procédé à l’installation de Bako Jean Bernard dans ses nouvelles fonctions du Directeur de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle (DAENF). C’était le mardi, 05 juillet 2016 dans la salle de conférence de ladite direction.

Nommé en conseil des ministres du 22 juin dernier monsieur Bako Jean Bernard, a désormais les coudées franches pour conduire la DAENF. Il  a reçu ses attributions des mains du Secrétaire général du MENA en présence de ses collaborateurs.

Il remplace à ce poste monsieur Emile Kahoun qui aurait passé une année et demi à la tête de la DGAENF. Cette  nouvelle direction issue de l’ex direction générale de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle (DGAENF), a pour mission la mise en œuvre de la politique nationale en matière d’alphabétisation et d’éducation non formelle. Son nouveau directeur n’est plus à présenter au monde éducatif. Conseiller d’administration scolaire et universitaire, monsieur Bako a occupé le poste du directeur de la recherche des innovations en alphabétisation ( DRINA) pendant une poignée d’années, et aurait passé au service d’étude et de la planification à la DGAENF comme agent pendant une année et demi. Dans son adresse au public, le nouveau directeur, sait mesurer les nombreux défis à relever. Bien qu’étant un habitué de la maison, il compte sur le dévouement, la disponibilité et la franche collaboration de ses collaborateurs afin de vaincre l’analphabétisme, a-t-il indiqué. En prélude de cette cérémonie, le DG sortant s’est réjoui du travail abattu en une année à la tête de cette direction. Pour lui, « l’essentiel n’est pas les départs et les arrivées. L’essentiel est que quand on arrive, on pose sa pierre, petite soit-elle, dans l’édification de la maison commune », a laissé entendre Emile Kahoun avant de monter à son successeur, les projets en cours tels que la réorganisation de la DAENF, l’évaluation du PRONAA et l’élaboration d’un document de cadrage sur l’utilisation des salles de classes du primaire et des fins d’alphabétisation dans les régions du Centre-Ouest et de la Boucle du Mouhoun. Pour lever toute équivoque, le SG/MENA qui a présidé cette cérémonie a expliqué au public les raisons qui ont transformé la DGEANF en une direction centrale. Selon lui, l’idée de la transformation est née après la fusion du MENA.

DCPM / MENA