20190707 104826 1L’Ecole nationale des enseignants du primaire (ENEP) de Bobo-Dioulasso, a célébré le 7 juillet 2019, son Jubilé d’argent sous le thème « ENEP de Bobo-Dioulasso, de 1994 à nos jours : Évolution et perspectives ». Placée sous le patronage du ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales (MENAPLN), le Pr Stanislas Ouaro, la cérémonie a eu pour trois co-parrains dont le Secrétaire général du Gouvernement, Stéphane Sanou et le Secrétaire général du MENAPLN, le Pr Kalifa Traoré. L’événement a également servi de cadre de récompenses diverses à des lauréats.

Créée par décret numéro 94-321/PRES/DPEBAMDU 8 août 1994, L’ENEP de Bobo-Dioulasso est déjà vieille de 25 ans d’où ce jubilé d’argent qui au-delà du cadre de retrouvailles et de souvenirs, s’est fixé pour objectif de faire le point de l’évolution et d’énoncer des perspectives nouvelles. Avec 387 élèves- maîtres dont 78 filles en 1994, l’établissement accueille 523 apprenants pour le compte de la 25e promotion. Ce sont au total 14 368 enseignants dont 5 994 filles qui ont été formés dans cet établissement depuis sa création. Certains d’entre eux sont des cadres de l’administration, des finances et le plus grand nombre dans l’éducation comme enseignants ou encadreurs pédagogiques. Ce parcours a été conté par les élèves des premières promotions qui ont surtout noté l’évolution en termes d’infrastructures et d’équipements donnant une grande dimension à l’établissement qui à l’ouverture 1994 ne comptait qu’un seul bloc.
Bien que confronté de nos jours à des perturbations liées à la fronde sociale de ces dernières années au Burkina et la baisse de ces recettes, l’établissement demeure une référence au regard de ses résultats. En effet pour le compte de la session 2019 du CEP, l’école d’application se classe 4ème de la Circonscription avec un taux de succès de 86,7%. À l’examen du CEAP, l’école réalise un taux de réussite de 99,70%. Quant au personnel, il s’est montré par la voix du Directeur général de l’ENEP, très reconnaissant envers le ministre Stanislas Ouaro pour le rehaussement des indemnités spécifiques et de logement dont vont bénéficier les agents et pour son plaidoyer fructueux qui a permis d’octroyer des distinctions honorifiques à trois agents méritants de l’établissement.
20190707 111336Le ministre a quant à lui loué les résultats atteints en 25 ans et les efforts consentis pour réaliser une telle célébration. Il a surtout rappelé l’importance de la formation pour l’édification d’un capital humain qualitatif dans la quête du développement durable même si cela représente d’énormes investissements. Une quête de l’excellence bien portée par L’ENEP en couplant à cette célébration, une journée des lauréats dans les domaines du sport, de la culture et de la salubrité.
En guise de perspectives, le Directeur général veut donner une dimension internationale à l’école en l’ouvrant au monde par le biais des Technologies de l’information et de la communication.
DCPM/MENAPLN.