image2 1La conférence des Inspecteurs d'Education de Jeunes Enfants( IEJE) a ouvert ses portes ce mardi 02 juillet 2019 à Loumbila. Présidée par le Secrétaire général du Ministère de l’Education nationale, de l'Alphabétisation et de la Promotion des Langues nationales, Pr Kalifa TRAORÉ, il avait à ses côtés Mme Minata OUEDRAOGO, directrice générale de l'Encadrement Pédagogique et de la Formation Initiale et Continue et de M. Lucien HIEN, conseiller Technique.

Le processus de développement du curriculum de l’Education de Base a permis à ce jour de disposer de nouveaux contenus d’enseignement des différents niveaux de l’éducation de base (préscolaire, primaire classique et bilingue, post-primaire). Ainsi, afin de permettre aux encadreurs pédagogiques que sont les inspecteurs d'éducation des jeunes enfants d'accompagner de façon efficiente et efficace les moniteurs et éducateurs des jeunes enfants dans leur pratique professionnelle, une conférence leur est dédiée. Cadre d'échanges, de renforcement des capacités des inspecteurs d'éducation de jeunes enfants à l'utilisation de guides pédagogiques, cette conférence vise à doter ces encadreurs d'outils en phase avec les résultats escomptés.
Placée sous le thème :" l'utilisation des guides pédagogiques au préscolaire", les autorités du MENAPLN affichent résolument leur volonté de faire un pas de plus dans la réforme curriculaire en cours qui présente un certain déphasage entre le conceptuel et la mise en œuvre.

De ce fait, 4 jours durant, ces pédagogues de la petite enfance, venus des treize (13) régions du Burkina Faso s'approprieront les nouveaux contenus des principes généraux de la réforme curriculaire, des guides pédagogiques du préscolaire et comment exploiter ces guides pédagogique au préscolaire.
En donnant le top de départ de la conférence au nom du ministre en charge de l’éducation, Pr Kalifa TRAORÉ a invité les conférenciers à une pleine et active participation dans une disposition du "donner et du recevoir ", en ayant à l'esprit que le processus est toujours dans sa phase expérimentale et qu'à ce stade, toutes les propositions d'améliorations sont les bienvenues.

Aussi, il attend des inspecteurs des jeunes enfants, des propositions pertinentes qui enrichiront ces guides avant leur mise à disposition au profit des éducateurs.
DCPM/MENAPLN.