IMG 20190606 072444 5

* Le Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC)


304 096 candidats sont  inscrits pour le BEPC contre 314 387 à la session de 2018, soit une régression de 3,27%. Deux raisons pourraient expliquer cette baisse du nombre d’inscriptions :


- la situation qui prévaut dans les régions de l’Est, du Sahel et du Nord (des établissements fermés) n’est pas sans conséquence sur le nombre total d’inscrits. On observe une baisse de 1254 candidats au Sahel, 1154 au Nord et 1122 à l’Est.


- la seconde raison est que la session de 2018 a enregistré 131 212 admis soit 42,94% de ceux qui se sont présentés (contre un taux de succès de 28,83% l’année précédente). Il y a donc beaucoup moins de redoublants qui se présentent cette année à cet examen. Cela est relativement bien illustré dans les régions du centre et des Hauts Bassins qui ne connaissent pas de fermeture d’établissement mais où le nombre d’inscrits a respectivement baissé de 2769 et 1485.


Les candidats au BEPC de cette session sont répartis dans 1427 centres de composition (soit 728 jurys et 699 centres secondaires).


* Les examens de l’EFTP (BEP et CAP)


Au niveau de l’enseignement et la formation techniques et professionnelles nous enregistrons 12 028 candidats (4684 filles et 7344 garçons) contre 11 307 à la session de 2018 soit un taux d’accroissement de 6,38%.

Au regard de la situation sécuritaire, une session spéciale à l’endroit des élèves en classe d’examens dont l’année scolaire a été fortement perturbée sera organisée. 

DCPM/MENAPLN