Le ministre d'Etat en charge de l'Administration territoriale, de la Décentralisation et de la cohésion sociale, Siméon SAWADOGO, représentant SEM le premier ministre, chef du gouvernement, le ministre en charge de l'éducation, Pr Stanislas OUARO ainsi que le ministre délégué chargé de la recherche Scientifique, Urbain Ibrahim COULDIATI ont honoré de leur présence la sortie nationale des huit (8) Écoles nationales des Enseignants du Primaire ( ENEP) du Burkina Faso. C'était le vendredi 29 mars 2019 à l'ENEP de Ouahigouya en présence du Gouverneur de la région du Nord, Hassane SAWADOGO.

Après dix huit (18) mois de dur labeur, les élèves maîtres du Burkina sont en fin de formation. Cette cuvée 2019 des ENEP fournit ainsi 4064 enseignants dont 2347 garçons et 1717 filles, soit un taux de succès de 99,80%, pour faire reculer les limites de l'ignorance. Pour le directeur de l'ENEP de Ouahigouya, Bassière BATIE, " ces résultats sont la conséquence logique des efforts conjugués des conseils d'administration, des personnels administratifs des établissements, des formateurs, des encadreurs de terrain, des maitres et maîtresses conseillers et des stagiaires eux - mêmes qui ont fait preuve de courage et de persévérance". Et le ministre en charge de l'éducation, Pr Stanislas OUARO de relever la contribution des partenaires qui ont su accompagner les structures de formation dans l'atteinte des résultats. Placée sous le thème :"Relever le défi de la qualité de l'éducation pour tous: quelle contribution des sortants des ENEP", cette cérémonie a été l'occasion pour le premier responsable en charge de l'éducation de rappeler aux nouveaux sortants que ce sont eux qui ont la charge d'éduquer à la base, de modeler des esprits, d'éveiller des sensibilités et de provoquer le changement positif de paradigme. En outre, il les a aussi exhortés à apprendre aux enfants burkinabé à exprimer leur opinion dans la confrontation saine avec les points de vue des autres, de les préparer à la vie démocratique, de les éduquer à la citoyenneté, à la tolérance et au vivre ensemble. Mesurant la noble et lourde responsabilité qui est la leur, le délégué des nouveaux instituteurs adjoints certifiés, Rolland KOMPAORE, a invité ses camarades à ne point décevoir la nation, mais de faire en sorte à mériter la confiance de la nation. Des doléances, il les a citées, à savoir le mandatement diligent des IAC issus du concours direct des ENEP, la prise de mesures fortes pour sécuriser les enseignants et leurs familles dans les écoles, et leur situation administrative après cette sortie en cours d'année scolaire.

Pr Stanislas OUARO, en réponse à leurs préoccupations a promis de les analyser avec la plus grande attention et avec l'espoir de pouvoir contribuer à créer les conditions les meilleures pour leur permettre de réussir leurs missions dans un contexte complexe et difficile.
Par ailleurs, des agents des ENEP ont été décorés et des prix ont été décernés aux meilleurs élèves maîtres. La remise de lots de matériels sportifs aux établissements secondaires, l'inauguration de la salle informatique et la plantation d'arbres ont mis à fin la cérémonie.