Le gouvernorat du Centre Nord a servi de cadre à la cérémonie officielle de remise symbolique de chèques aux personnes affectées par le projet de construction de l'ENEP de Kaya. Présidée par le secrétaire général de la région, Abdoulaye ZEBA, celui-ci avait à ses côtés, Patrice SORGHO, haut-commissaire du Sanmentenga et François SAWADOGO, directeur général des études et des statistiques sectorielles du MENAPLN, et coordonnateur du dit projet.

52544859 2330238763918684 4601314037479768064 n

Le projet de construction de l'ENEP de Kaya a franchi ce jour un pas décisif avec l'indemnisation effective des 3 propriétaires terriens, des 13 exploitants, des 5 familles vulnérables et des femmes qui cassaient le quartz à Zablo, futur site de l'ENEP à la périphérie de Kaya sur l'axe Kaya -kongoussi.
Mais avant, Abdoulaye ZEBA, entouré des membres du comité technique, ont eu un entretien franc, ouvert et fructueux avec les personnes indemnisées.
Au cours des échanges, il leur a été expliqué de long en large et en mooré , les critères , les documents afférents à signer et la conduite à tenir après l'indemnisation.
Le coordonnateur du projet, le Dr François SAWADOGO a tenu, a remercié au nom du ministre en charge de l'éducation, les familles et les exploitants qui ont accepté de céder généreusement leurs terres, soit plus de 43 hectares pour abriter l'ENEP. Il précisera que le MENAPLN, conscient de leur sacrifice, ne pouvait se taire, aussi a-t-il consenti cet effort, au titre du budget de l'État, le montant global d'environ 40 millions, pour venir en soutien aux personnes affectées par le projet. C'est un montant forfaitaire qui ne saurait souffrir de comparaison, car le caractère social et utilitaire de l'ENEP devant être privilégié.
Les uns et les autres ont salué la démarche, la transparence, et l'implication des acteurs qui ont permis ce consensus affiché. La commune de Kaya, à travers ses représentants, a promis délivrer l’acte de cession dans un bref délai, le lancement des travaux étant prévu pour mars 2019.
DCPM/MENAPLN.