20181228 103958La direction chargée de l’organisation des examens et concours de l’enseignement primaire et de l’éducation non formelle (DECEPENF) a organisé du 27 au 30 décembre 2018 à Koudougou, un atelier bilan de la session 2018.
Cette session avait pour objectif de permettre aux différents acteurs d’analyser les insuffisances constatées au cours de la session précédente et de dégager des pistes de solutions en vue de les réduire aux prochaines sessions.
Les participants que sont des directeurs d’écoles, des responsables des CEB, des chefs de service des examens et concours, des directeurs des études et des stages des ENEP, des gestionnaires des directions provinciales et régionales, des représentants des structures syndicales et des directions techniques du MENA, ont à travers ces journées, dégagé de nouvelles perspectives pour améliorer l’organisation pédagogique, matérielle et financière des différentes prochaines sessions. Les examens et concours scolaires et professionnels concernés par ce diagnostic sont le CEP, l’entrée en 6ème, l’évaluation certificative du non formel, le CEAP et le CAP écrits et pratiques et le CEAP des écoles de formation des enseignants du primaire.
En rappel, pour la session écoulée, la session du CEP a enregistré un effectif global de 360930 candidats inscrits avec un taux de succès de 64, 77%. Pour les examens professionnels, on note au CAP, 4 850 admissibles sur 9 335 candidats présentés, contre 390 au CEAP avec 143 admis.

DCPM/MENA.