Les ressources transférées aux collectivités territoriales sont une réalité dans la région du Nord. Dans cette région, une équipe de la Direction de la communication et de la presse ministérielle (DCPM) du MENA a pu constater de visu, le lundi 17 décembre 2018 à Ouahigouya, l'effectivité du transfert au niveau de la réalisation des infrastructures scolaires en cours dans la commune de Ouahigouya. C'était en présence du directeur de l'éducation, de la culture, de la santé, de l'action sociale et du sport de la mairie, Abdou Dramane OUEDRAOGO.
Sur l'axe Ouahigouya -Tougan, à 10 kilomètres de Ouahigouya, dans le village de Sissamba, un lycée d'enseignement général sur une superficie de 7 hectares est en chantier et verra bientôt le jour par le biais des ressources transférées aux communes. Pour la construction de ce temple du savoir, prévue pour durer 3 mois, les travaux ont effectivement débuté en août 2018, mais le niveau de la construction à notre passage était seulement au stade d'après chaînage. Ce retard est dû en partie à la reprise des travaux suite au contrôle qui a décelé l’utilisation de matériaux non adaptés, conformément aux prescriptions techniques.
Sur le site, ce sont des ouvriers actifs, à la tâche qui mettent les bouchées doubles afin de livrer des infrastructures de qualité à la commune. Pour le CVD, Adama OUEDRAOGO, sa présence quotidienne sur le chantier vise à encourager les ouvriers et suivre de près l’évolution des travaux et apporter sa contribution si nécessaire en cas de manque d’agrégats. Mais, l'érection d'une clôture pour empêcher les usagers de la route de traverser le domaine et l'acquisition d'un forage seraient d'un grand apport aux futurs élèves.
Composé de 3 blocs de salles de classe, des blocs de latrines, un bloc administratif et un logement, ce lycée à terme offrira de meilleurs conditions de vie et d’études des élèves et enseignants et permettra ainsi d’accroître l’offre éducative, au grand bonheur des parents d’élèves.
DCPM/MEN