DSC03142Le ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation, le Pr Stanislas OUARO a présenté à l’opinion nationale le bilan des examens scolaires session de 2018, via un point de presse du gouvernement tenu le jeudi 2 août 2018 à Ouagadougou.
La déclaration luminaire du ministre OUARO a porté essentiellement sur les conditions de déroulement de la session 2018, jugés dans l’ensemble assez-bien et sur les taux de réussite réalisés dans les différents examens. Au titre des taux de réussite au plan national, nous avons retenu respectivement 64,77% pour le CEP, 42,91% pour le BEPC, 48,79% au BEP et CAP toutes filières confondues. Un bilan qui reste provisoire puisque 4800 candidats du Soum et un peu du Nord attendent dans les sites de regroupement leurs examens prévus pour septembre 2018. Abordant la partie échanges, le ministre a apporté des réponses sur les conditions de prise en charge du personnel mobilisé dans les sites de regroupement. Tout en les invitant à témoigner davantage de leur patriotisme il a annoncé par ailleurs, poursuivre le dialogue avec eux pour aplanir les difficultés.DSC03119
Revenant la baisse de performance au CEP 2018, des lettres d’explications seront demandées aux enseignants, l’objectif étant de mieux cerner les causes de la contreperformance pour mieux la résorber. Enfin, sur la question des frais de scolarité au post-primaire et au secondaire, l’engagement du MENA sera tenu, foi des autorités. La baisse des frais de scolarité sera effective et progressive, le cap étant la gratuité tout comme le respect dans le plafonnement des effectifs.
DCPM/MENA.