20180730 112141Le lundi 30 juillet 2018 a eu lieu à Tenkodogo la cérémonie officielle de sortie des promotions 2016-2018, des 8 ENEP du Burkina. Placée sous le haut patronage du ministre d’Etat Simon COMPAORE, représentant le chef de l’Etat, et sous la présidence du ministre en charge de l’Education, le Pr Stanislas OUARO, la cérémonie a connu la présence de plusieurs membres du gouvernement, du gouverneur et des corps constitués de la région du centre-est.
La cérémonie officielle de sortie des promotions 2016-2018 des ENEP du Burkina a servi de cadre aux plus hautes autorités du pays de louer et de magnifier les mérites des sortants et partant l’ensemble des acteurs du système éducatif d’une part, et d’autre part de réaffirmer le rôle combien important de l’Education dans le développement d’un pays comme le nôtre.
Le chef de l’Etat empêché, l’honneur est revenu à Simon COMPAORE, ministre d’Etat auprès de la Présidence du Faso, de porter le message présidentiel aux 4024 impétrants, désormais armés pour bouter l’ignorance partout où elle sévit au Burkina.
Pour le président du Faso, la clé du changement se trouve dans l’Education et la formation et c’est pourquoi le PNDES dans sa mise en œuvre en a fait une priorité absolue. Aussi, a-t-il poursuivi en invitant les jeunes à témoigner leur patriotisme par l’abnégation au travail tout en continuant à se former pour ne pas tomber dans la sclérose et la routine. Enfin, pour avoir mis à la disposition de la nation un tel contingent de qualité, le président du Faso a tenu à féliciter le MENA, convaincu que ce personnel lui sera d’un apport appréciable dans la mise en œuvre de l’ambitieux programme pour lequel il a été élu à la tête de la nation.
Mais auparavant, les intervenants qui sont passés tour à tour à la tribune ont tous prodigué des conseils, exhorté les sortants à plus d’engagement, de détermination s’ils veulent relever les défis présents et réussir le beau métier d’enseignant qu’ils ont choisi. La remise des prix aux élèves-maîtres méritants, qui ont excellé par ENEP et la plantation d’arbres ont mis fin à la cérémonie si riche en couleurs qui fut placée sous le thème « formation initiale des élèves-maîtres et amélioration de la qualité de l’enseignement au Burkina Faso : quelles stratégies pour un réel développement des compétences ? ».
DCPM/MENA.