SAM 8245Boulsa a accueilli la formation des directeurs d’écoles et parents d’élèves des écoles EQAME de la province du Namentenga à l’utilisation de la plateforme EDUTRAC du 9 au 10 juillet 2018.Cette session de formation est placée sous la supervision de l’UNICEF et son l’objectif est de former les acteurs de l’éducation à pouvoir collecter des données éducatives en utilisant « un simple téléphone portable » en vue d’améliorer la gouvernance scolaire.
247 directeurs d’écoles et 247 parent-d ‘élèves des Ecoles Qualité Amie des Enfants (EQAME) ont été formés à l’utilisation de la plateforme EDUTRAC. Une application qui permet de collecter des indicateurs scolaires en temps réel tels que les effectifs d’une école, le nombre d’élèves en situation d’handicap, nombre d’abandons et causes et des intempéries vécues par l’école. SAM 8281
Financé par l’UNICEF, cette application est en expérimentation dans 5 provinces des régions du Sahel et du Centre Nord et dès la rentrée d’octobre, elle doit être mise en œuvre. Les indicateurs scolaires sont collectés et envoyés sur la plateforme Edutrac qui est dérivée de RapidPro par le biais d’un « sms » qui coûtera zéro francs à l’envoyeur (directeur de l’école et parent d’élèves) au numéro 3405 .Dès l’instant que le « sms » est parti, toute la hiérarchie de la gouvernance du système éducatif est au courant de l’information ou de l’indicateur concernant l’école X en temps réel. Une convention a d’ailleurs été signée entre le MENA-UNICEF et les réseaux de téléphonies mobiles TELECEL et TELMOB pour l’envoi de ces « sms ».
A sa sortie de la session de formation, Monsieur Dabilgou Adama, directeur de l’école primaire de Diguéré de la CEB de Dargo a jugé très utile EDUTRAC car selon lui, « elle permet de balancer rapidement les informations ». Quant au parent d’élève Harouna Soudré, il a estimé que la formation reçue va permettre d’avancer dans la résolution des difficultés que vivent les écoles.

DCPM/MENA.